lien vers Scolinfo
site web Don Bosco Bailleul

Accueil > Lycée Sainte Marie > Le lycée dans la presse > Benoît Bulteau, directeur de Sainte-Marie à Bailleul : « Notre défi, être (...)
rubriques Bailleul
 

Benoît Bulteau, directeur de Sainte-Marie à Bailleul : « Notre défi, être encore premiers l’année prochaine »

 

Directeur du lycée professionnel Sainte-Marie à Bailleul, Benoît Bulteau revient sur les indicateurs de résultats du ministère de l’Éducation, qui classent son établissement au premier rang régional pour la deuxième année consécutive.

Comment avez-vous accueilli ces résultats ?
« C’est une très grande satisfaction pour les élèves, qu’il faut d’abord féliciter. Cela récompense aussi tout le travail fourni par les enseignants et l’ensemble de l’équipe pédagogique. L’investissement produit dans tous nos pôles également. Mais en aucune façon, je ne m’attribuerai ces résultats. Je ne suis que le coordinateur entre tout ça. »

À quoi attribuez-vous cette réussite ?
« Le suivi de chaque élève dès le début de l’enseignement et son accompagnement jusqu’à l’examen. Je dis toujours aux membres de la communauté éducative que l’on se doit d’avoir autant d’élèves à la fin qu’au début. Tout changement d’orientation entre-temps est vécu par nous comme un échec. »

Qu’est-ce qui vous distingue des autres établissements ?
« C’est une question délicate. Il n’y a pas vraiment de différences sur le contenu des enseignements. (...) Peut-être que les enseignants s’investissent plus au niveau de la personnalité de l’élève, de son comportement.
À 18 ans, il ou elle sort d’une période adolescente importante dans sa vie. En fonction de sa situation familiale, de son milieu d’origine, le message de l’enseignant est perçu différemment. Et l’on doit savoir combiner avec. »

Existe-t-il des points à améliorer ?
« Sans doute disposons-nous d’une marge de progression. Mais je crois que notre défi principal sera d’être encore premiers l’année prochaine. Il faut continuer à travailler ainsi, quel que soit le contexte. »

Voulez-vous parler de la réforme du bac professionnel ?
« Je crois qu’elle est profitable pour beaucoup d’élèves, qui effectuent leur cycle en trois ans comme leurs copains en filière générale.
Mais ce que je maintiens à dire concerne les élèves de troisième, à qui l’on doit encore pouvoir proposer des CAP. Certains, en difficulté, n’ont pas les bases pour affronter la montagne du bac professionnel en trois ans. »
D. L.

rubriques bailleul
Lycée Professionnel Privé Sainte Marie - 2, rue Émile Hié - 59270 Bailleul - Tél. 03 28 509 500 - Fax : 03 28 490 215 - Mentions légales - Contacts
Créa : imedia