lien vers Scolinfo
site web Don Bosco Bailleul

Accueil > Lycée Sainte Marie > Actu/Agenda > Évènement au restaurant d’application...
rubriques Bailleul
 

Évènement au restaurant d’application...

 

Au commencement il y eut une...

Escapade Normande

Nous avions quitté la Flandre intérieure, de bon matin, pour rejoindre le Pays de Caux à travers le plateau de Fruges puis la forêt d’Hesdin et l’extrême ouest de la Picardie. _ Notre route fut balayée par de fréquentes et puissantes averses en ce 2ème jour de mars. Les zones vallonnées et boisées se succédèrent tout au long du trajet.
Nous arrivâmes précédée par une forte giboulée. La petite maison, aux murs blancs, se trouvait en contrebas de la route. Derrière la bâtisse on apercevait une vaste étendue d’eau. Quelques rayons de soleil venaient réchauffer l’atmosphère bien fraîche de ce début mars. L’endroit doit être charmant aux beaux jours surtout lorsque les plantes aromatiques qui bordent la façade auront retrouvé leurs éclats et exhaleront leurs parfums suaves.
À cet instant, j’étais toujours à la recherche d’un trésor. J’eus soudain une première piste. Un délicieux fumet venait me chatouiller les narines. Nous approchions midi. L’estomac réclamait son du ! Il n’allait pas être déçu.
Nous rentrâmes au chaud dans la demeure. On nous installa au salon sous un plafond aux poutres apparentes, aux pieds d’une vaste cheminée digne des plus beaux manoirs normands. Le dessus de l’âtre était vierge de toutes inscriptions à l’exception du diplôme d’un des meilleurs ouvriers de France décerné au maître de maison. La quête du Graal approchait, les mises en bouche et l’apéritif maison confortèrent mon intuition.
Quel havre de paix que cette salle de restaurant aux teintes douces et claires ! Cette atmosphère était renforcée par la vue sur l’étang bordé de prairies et bosquets aux couleurs du bocage normand.
Les plats allaient se succéder associant la géométrie, les couleurs, les textures ; osant les mariages de saveurs tel la mandarine et le rutabaga. Chacun des convives commençait sa dégustation en contemplant ces chefs d’œuvre. Combien y avait-il eut de gestes maintes fois répétées pour arriver à une telle perfection ?
Et que dire de la cuisson du lapin. Le quidam aurait réclamé des frites et des pruneaux ! Sacrilège, ici le râble tendre à souhait, relevé d’un jus corsé était accompagné d’une paupiette au lard fumé, de butternut et d’un pain à la moutarde pétri sur place comme tous les pains du repas.
Le déjeuner s’achevait en apothéose, autour d’un dessert à base de pistache fait de douceur et de subtilité avec ce mousseux et son cœur coulant aux agrumes.
La touche finale, un assortiment de confiseries toujours aux accents normands, accompagna notre café.

Nous quittions l’endroit, en milieu d’après-midi, conquis par cette révélation. Il était là le trésor du Pays de Caux. Arsène Lupin l’aurait certainement apprécié.

À votre tour maintenant dans des découvrir les secrets.

Philippe Codron le 2 mars 2015

Pierre Caillet (MOF 2011), les élèves de 1ère restauration et les professeurs Mme Malvoisin, Mme Beun, M. Wickaert, M. Codron vous font découvrir les saveurs normandes.

Nous serions ravis de vous compter parmi les convives lors d’un repas d’exception le mercredi 15 avril 2015 à 12 h 30.
Le menu sera préparé par le Chef Pierre Caillet (MOF 2011),
Le prix est de 45 € boissons comprises

Mise en bouche

Ravioles de haddock aux fanes de radis,
Radis glacés et pulpe au Wasabi

Croute d’escargots et ail des ours,
Petits pois frais
et gélifiés de jus de cosses

Carré de cochon de lait en 2 cuissons,
Légumes de printemps et jus à la cardamome noire

La pomme revisitée

Douceurs Normandes


Nombre de places limitées
Renseignements et réservation au 03.28.509.500

rubriques bailleul
Lycée Professionnel Privé Sainte Marie - 2, rue Émile Hié - 59270 Bailleul - Tél. 03 28 509 500 - Fax : 03 28 490 215 - Mentions légales - Contacts
Créa : imedia