lien vers Scolinfo
site web Don Bosco Bailleul

Accueil > Lycée Sainte Marie > Le lycée dans la presse > Malgré leur handicap, ils se sont affrontés en cuisine pour l’Assiette (...)
rubriques Bailleul
 

Malgré leur handicap, ils se sont affrontés en cuisine pour l’Assiette Gourm’hand

 

Ils étaient douze dans les cuisines du lycée professionnel Sainte-Marie de Bailleul hier. Douze cuisiniers souffrant d’un handicap mental qui se sont affrontés lors de la onzième édition du concours l’Assiette Gourm’hand. C’est Albert Commare, jeune cuisinier venu de Gonfreville-L’Orcher (Seine-Maritime) qui a séduit le jury de grands chefs…

Albert Commare, à droite, vainqueur de l’Assiette Gourm’hand 2013, et son équipier Luc Duclos.

À l’entrée de la cuisine, les spectateurs et les photographes jouent des coudes pour entrapercevoir les cuisiniers à l’œuvre. Au fourneau, c’est au tour de Gaëtan. Le jeune homme venu de Dinan en Bretagne peaufine le dressage de son plat de maquereau. Le petit poisson aux écailles d’un bleu électrique est la star des assiettes que doivent présenter les douze candidats du concours l’Assiette Gourm’hand. Variation sur un même thème, les candidats doivent sublimer le poisson avec un ingrédient de leur région et des crevettes de Madagascar, livrées comme le maquereau, par les mareyeurs de Boulogne-sur-Mer. Pour Benoît Flahault, organisateur du concours, la onzième édition sur le thème du poisson est également un engagement pour le programme M. Goodfish avec Nausicaà à Boulogne qui valorise une pêche durable.

Le chef n’a pas une minute à lui. Il va des cuisines à la salle de dégustations où les plus grands cuisiniers jugent la prestation des candidats. On croise Guillaume Gomez, chef de l’Elysée, Laurent Delarbre, chef de la Tour d’Argent à Paris, Guy Leguay, ancien chef du Ritz, et on en passe des meilleurs ouvriers de France ou compagnons… On croise Grégory Cuilleron, le jeune chef découvert dans l’émission de M6 « Top Chef ». Handicapé du bras gauche, il participe pour la première fois au concours. Il forme un duo avec Danièle Nutten, lauréate du concours en 2004. Et nos deux jurés sont exigeants. « Ce n’est pas parce qu’ils sont handicapés qu’on va leur faire des cadeaux ! plaisante Grégory. On juge des cuisiniers. Le handicap ne donne que plus de prix à leur magnifique travail. »
Vers 17h, c’est la fin du suspense pour Albert Commare, jeune cuisinier de Seine-Maritime. Le sourire jusqu’aux oreilles, il reçoit la médaille du Président de la République, sous le patronage duquel est placé le concours. Il devance Gaëtan, le jeune breton. Sonia Bensaltana, la candidate hazebrouckoise, est quatrième exæquo.

rubriques bailleul
Lycée Professionnel Privé Sainte Marie - 2, rue Émile Hié - 59270 Bailleul - Tél. 03 28 509 500 - Fax : 03 28 490 215 - Mentions légales - Contacts
Créa : imedia