lien vers Scolinfo
site web Don Bosco Bailleul

Accueil > Lycée Sainte Marie > Actu/Agenda > Toque d’or 2015 !
rubriques Bailleul
 

Toque d’or 2015 !

 

Michaël Wickaert, lauréat du concours de la Toque d’Or 2015
La presse l’avait annoncé, Michaël Wickaert, professeur de cuisine au lycée, allait se présenter au concours de la Toque d’Or cuisine à Chamalières ce 4 novembre 2015.
Pour concourir, il avait dû présenter un dossier écrit avec fiche technique et photo, et être parmi les dix meilleurs. Son nom parut donc dans les prix d’excellence de la Toque d’Or cuisine, lui donnant l’accès aux finales de Chamalières. Les sujets imposés étaient « le bœuf » pour le plat, « l’ananas » pour le dessert. Une entrée serait tirée au sort le matin du concours.
Après énormément de réflexion, après quelques essais où il écoutait attentivement les conseils de Jacky Leflon ou de Benoît Flahaut mais aussi les ressentis des palais de la famille, des amis ou collègues qui voulurent bien se sacrifier en goutant ses productions….. Le dossier fut envoyé, les recettes écrites. Suivirent quelques entrainements où des élèves se prêtant au jeu prenaient le rôle du commis mais donnaient aussi un gros coup de main à la plonge, ce qui permit de roder la machine, de perfectionner les techniques, de devenir efficace.
Le 3 novembre arriva. La nuit avait été très courte, ayant fait les achats de marchandises la veille pour garantir leur fraicheur, préparé le matériel et collé les derniers décors sur le plat après une belle journée de travail. Après huit heures de route à trois avec Jacky Leflon, soutien fidèle, Michaël Wickaert pu présenter ses marchandises, contrôlée par le jury et stocker son matériel et son plat de service. Il fallut attendre 17h pour tirer au sort son numéro de candidat et s’installer dans sa cuisine : numéro 1.
Le matin de l’épreuve, à 6h45, il fit connaissance avec son commis, Mathilde Mialon qui allait cuisiner avec lui pour l’épreuve et découvrit à 7 h00 le plat mystère « le dartois à la sole ». Plus aucun contact, c’était parti pour les 5 heures de cuisine dans les locaux mis à disposition par le lycée de Chamalières sous l’œil attentif des jurys de l’académie nationale de cuisine et des meilleurs ouvriers de France invités pour l’occasion.
A 11h30, son entrée sortait de la cuisine, propre, chaude, dégustée rapidement par les jurys qui ne disposaient que de 10 mn entre chaque envoi des candidats. Jacky Leflon, qui avait accès aux coulisses, vint me voir, me rassurant du déroulement de l’épreuve : le chef Wickaert travaillait proprement, calmement, sa cuisine était organisée et il était concentré sur son travail…pas de pépin. Puis arriva son plat. La tension dans la salle était palpable, les élèves qui portaient le plat, mais aussi le maître d’hôtel chargé de découper la viande désiraient plus que tout respecter les temps de service impartis sans abîmer le plat ni le laisser refroidir. Et le ballet des plats, soignés et travaillés continua, tous présentés au jury avant la découpe et la dégustation. Vinrent ensuite les desserts, à 12h30, le chef avait envoyé son ananas pour clôturer cette épreuve.

Il fallut attendre 19h pour connaitre les résultats. En effet, à 18h commencèrent les discours de Mme la proviseur du lycée, mais aussi du président de l’Association de l’Académie Nationale de Cuisine. Les résultats du Trophée Vaudard, concours des élèves et de la Toque d’Or pâtisserie ont d’abord été proclamés….. la tension était à son comble !

_Vint le tour du concours des cuisiniers : Michaël Wickaert remporta d’abord le premier prix de la créativité, récompensant son plat de sélection. Puis furent attribués les prix de dégustation du Dartois au candidat Tunisien, du plat de viande au Marocain, du dessert à un collègue du Nord….les places du classement général : Michael Wickaert, premier prix de la Toque d’Or 2015.

L’émotion fut grande ! Tout de suite partagée avec Jacky Leflon, bien sûr, mais aussi partagée avec le public nombreux lors de son discours : le chef Wickaert fit part de sa joie et de sa reconnaissance envers tous les soutiens familiaux (ses premiers fans !), mais aussi envers les amis qui croyaient en ce projet et nous ont permis de partir trois jours sereinement, envers M. Joye qui croyait en lui, M. Doublet qui lui conseillait vivement la sérénité. Il eut aussi une pensée pour ses élèves et anciens élèves, qui parfois l’ont aidé directement dans les préparations, mais aussi indirectement par leur motivation, leur soif d’apprendre ou simplement leur amour du métier ; métier de partage, métier passion.
Marjorie Malvoisin

rubriques bailleul
Lycée Professionnel Privé Sainte Marie - 2, rue Émile Hié - 59270 Bailleul - Tél. 03 28 509 500 - Fax : 03 28 490 215 - Mentions légales - Contacts
Créa : imedia