lien vers Scolinfo
site web Don Bosco Bailleul

Accueil > Lycée Sainte Marie > Actu/Agenda > "Un M.O.F. au lycée Sainte Marie..."
rubriques Bailleul
 

"Un M.O.F. au lycée Sainte Marie..."

 

Le jour d’après...
Quand un M.O.F devient maître
Il était 15 heures ce mercredi 15 avril lorsqu’apparurent les élèves de 1ère cuisine encadrés par Pierre Caillet et leurs professeurs. C’est sur l’amicale pression d’une cliente que le Chef avait fini par accepter de recevoir l’hommage des convives du restaurant d’application « Le Flandre ».
Une salve d’applaudissements, digne d’un rappel au théâtre, récompensait les deux jours de travail intense de nos jeunes. J’étais moi-même ému car fier de la tâche accomplie par les 30 adolescents et leurs enseignants.
Tout n’avait pas été si simple pour en arriver là. Retour en arrière pour mieux comprendre !
Le mardi 14 avril, à 9 heures 30, arrivé la veille en provenance de Rennes, Pierre Caillet, les professeurs de cuisine, Mme Beun et M. Wickaert, les professeurs de service en salle, Mme Malvoisin et M. Codron, avaient convié la classe de 1ère restauration dans une salle de classe pour une présentation succincte des plats à réaliser et à servir le lendemain à 12 heures 30. Des groupes furent constitués et le travail commença rapidement dans les deux cuisines dédiées aux préparations.
Les activités variées permirent à chacun d’améliorer, de découvrir de nouvelles techniques, d’utiliser des matériels inattendus comme la cocotte-minute, voir étonnant comme le barbecue Big Green Egg de conception américaine spécialement rapporté par Pierre Caillet pour la cuisson grillée du porc.
La salle se para de ses plus beaux habits, la nappe blanche garnie de son napperon « pierre » accueillit en son centre une décoration florale aux tons rouges et vert préparée spécialement par les CAP fleuriste.
Au fil des heures, en ce premier jour consacré à la mise en place, les gestes les plus simples devinrent compliqués et fatiguant à force de répétition. La cuisine gastronomique réclame la perfection.
Dans la matinée du jour J, la tension monta d’un cran en cuisine. Il restait beaucoup de travail. On ne parlait pas encore de dressage d’assiette. Il fallait également régler les derniers détails en salle. Les acteurs allaient bientôt rentrer en scène pour une unique représentation.
A 12 heures 30, les premiers convives se présentèrent à l’accueil dans le hall du Lycée.
Un cocktail « maison », recette du restaurant de Pierre Caillet, ou un verre de Pommeau de Normandie, permit aux clients de s’installer confortablement et d’attendre tranquillement le début du spectacle, en savourant d’abord la gougère au Camembert puis un velouté aux asperges blanches.




Les évènements se précipitèrent dès 13 heures avec l’envoi du premier plat. Dès lors, le rythme s’installa avec le balai parfaitement orchestré des serveuses et serveurs en cravate et foulard rouges.
Les couleurs, au vert dominant saluant le printemps, les arômes subtils, les saveurs relevées et les textures, égayèrent le palais des clients.
La raviole de Haddock laissa la place à la croûte d’escargot, suivi d’un carré de cochon de lait en deux cuissons et ses légumes de saison.
Le repas se termina, Normandie oblige par une surprenante pomme dans sa coque en chocolat blanc poudrée de vert.
Le caramel au beurre salé et la truffe au chocolat à la Bénédictine, ponctuèrent les agapes.
Le cidre, poiré et Givre en provenance du Pays de Caux, se marièrent à merveille avec les mets servis.


Le rideau se baissa définitivement vers 16 heures 30. La salle raisonnait encore des bravos. Ils avaient récompensé la qualité du travail et l’abnégation de nos jeunes.

Nous remercions chaleureusement M Pierre Caillet, pour son investissement auprès des élèves.

Merci pour cet instant

Philippe Codron, le 17 avril 2015

rubriques bailleul
Lycée Professionnel Privé Sainte Marie - 2, rue Émile Hié - 59270 Bailleul - Tél. 03 28 509 500 - Fax : 03 28 490 215 - Mentions légales - Contacts
Créa : imedia